French Dutch English German Spanish

Informations

Pour un "bien-vivre" ensemble harmonieux

Pour le bien-être de chacun et le respect de tous, respectons ces quelques règles de base de civisme pour une vie collective et citoyenne apaisée

A propos des jardins et espaces verts.

Espaces verts publics

L’entretien des espaces verts (pelouses et massifs fleuris) est assuré par la municipalité, pour le plaisir et l'agrément de tous. Les fleurs ne peuvent en aucun cas servir à se confectionner des bouquets pour la maison ou être arrachées pour compléter les massifs des jardins privés.

Jardins et espaces privés

Débroussaillage, entretien.
En zone urbaine ou semi-urbaine, chacun est tenu d'entretenir son terrain afin d’éviter toute gène pour ses voisins.

Taille des haies
Les haies en bordure de voie publique ne doivent pas dépasser sur le trottoir essentiellement réservé au passage des piétons.

Entretien des trottoirs : feuilles mortes, herbes folles.
Chacun est tenu de déblayer les feuilles mortes ( Ne parlons pas de la neige ! ) ou autres débris devant sa maison afin de faciliter le passage des piétons et d’éviter ainsi chutes ou glissades intempestives.

A propos des nuisances sonores

Tondre sa pelouse oui mais … au bon moment.

L’utilisation des tondeuses à gazon est autorisée :
-Les jours ouvrables de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30
-Les Samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h
-Les Dimanches et jours fériés de 10h à 12h

Animaux domestiques

Chiens solitaires
Eviter de laisser vos chiens seuls ou apprenez-leur à n’aboyer qu’en cas de danger. Un chien qui aboie à longueur de journée parce qu’il est seul est cause de nuisances sonores pour les voisins.

Animaux dangereux
Les chiens dangereux (chiens de défense ou d’attaque) doivent porter une muselière et être tenus en laisse sur la voie publique.

Animaux errants
Il est rappelé aux propriétaires d’animaux domestiques (chiens mais également … chats) que la loi interdit leur divagation (art 213-2 du Code rural / art R412-44 du Code de la route) et il incombe à la municipalité de faire respecter cette interdiction. L'errance d'un chien, par exemple, contrevenant à cette règle expose son propriétaire au paiement d'une amende ( Intervention des forces de l'ordre ). L’animal est de plus susceptible d'être confié à la SPA ou à la fourrière animale départementale. La SPA concernée garde les animaux errants à la disposition de leurs propriétaires pendant quinze jours (le délai légal est d’une semaine). Ils peuvent ensuite être proposés à l’adoption. Attention, lorsqu’un propriétaire vient récupérer son chien, il doit s’acquitter des frais de pension de l’animal. ( L'addition peut etre "corsée"!)

Déjections canines.
Si vous promenez votre chien sur les trottoirs, sous les couverts ou les différentes zones engazonnées du village, n’oubliez pas de vous munir d’un petit sac pour ramasser ses éventuelles déjections. Il en va du bien-être de chacun. Le fait qu'un animal fausse compagnie à ses propriétaires et procède à … ce dont il est question, à leur insu ne les dédouane nullement de leur responsabilité.

Brûler ses déchets … Mauvaise idée.

Feux

Par arrêté préfectoral, les feux visant, entre autres, à l'élimination de vos "déchets verts" issus de tonte, de taille ou d'élagage de végétaux, sont interdits sur le département du Gers. Pour vous en débarrasser, une seule adresse … La déchetterie de Montréal (05 62 68 25 83)

Travaux sur les propriétés bâties

• Toute modification de façade doit faire l’objet d’une déclaration en mairie.
• Mur de clôture : toute construction d’un mur de clôture doit faire l’objet d’une demande en mairie. La hauteur de ce mur ne doit pas dépasser 1,50 m en façade et 2 m en mitoyenneté. Il en va de même de la hauteur des haies.

Sécurité routière … Roulons Zen !

Traversée du village
Le maire a rappelé lors de la cérémonie des vœux du 20 Janvier 2016, le danger que faisait peser l'attitude irresponsable de certains conducteurs (Tous engins confondus ), tant au niveau des entrées-sorties que lors de la traversée du village. Le conseil municipal, unanime pour condamner de tels comportements, prendra dans les mois qui vont suivre, toutes les mesures qui s'imposent ( Moyens techniques et reglementaires ) pour que toutes et tous, enfants et personnes agées en particulier, puissions travailler, circuler, séjourner à Fourcès, en toute quiétude sans que continue de planer le risque d'un drame irréparable. En trois mots …

"LEVONS LE PiED" !

Stationnement
- Des zones de parking existent à l'entrée et à la sortie du village. Il est désolant de constater le total manque de civisme de certaines personnes qui garent leur véhicule ou bon leur semble, sans penser un seul instant aux risques qu'elles font courir aux autres. Parcage sur zones de stationnement interdit ( Panneaux ), en plein virage, au niveau des stops voir en bloquant le passage des piétons etc … Et ce, en toute impunité ! La municipalité est décidée à garantir par tous les moyens nécessaires, la sécurité à laquelle chaque personne a droit lorsqu'elle se déplace au cœur ou aux abords de notre cité. Par ailleurs, un emplacement interdit au stationnement est matérialisé à l'entrée du "multiple rural". Cet endroit est réservé ( Durée limitée ) aux personnes handicapées, à mobilité réduite ou aux personnes âgées. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues par la loi, faisant de plus ouvertement, la preuve de son incivisme vis-à-vis de toute la population.

Des contôles accrus et inopinés ( Gendarmerie ) vaudront aux contrevenants des sanctions immédiates.

Des consignes simples pour éviter des conséquences fâcheuses

CAMBRIOLAGES

Consultez la brochure du ministère de l'Intérieur

 Conseils gendarmerie

Quelques précautions à prendre pour éviter les cambriolages :gendarmerie

  • Attention aux issues, il faut veiller à la fermeture de vos portes, fenêtres et autres issues de jour comme de nuit. Attention à vos clés, ne les laissez jamais dans des endroits accessibles, ne notez pas vos nom et adresse sur le trousseau de clés.
  • Attention à ce qui attire les voleurs, ne laissez jamais dans un logement inoccupé des objets de valeur. Ne gardez pas chez vous d’importantes sommes d’argent, même dans des cachettes que vous estimez introuvables. Faites des photographies des objets de valeurs sur les lieux où ils sont placés de façon habituelle si vous avez des bijoux frappés d’un numéro ou d’un poinçon, notez-les. Conservez vos factures d’achats et certificats de garantie. Pour votre matériel informatique ou autre gardez bien vos factures.
  • Attention à ce qui peut aider les cambrioleurs, laissez une apparence habitée à votre logement, faites relever votre courrier. Faites attentions aux allées et venues des personnes étrangères au quartier. Prenez garde à la visite d’individus se présentant chez vous sous prétextes divers, surtout s’ils prêtent une attention toute particulière aux habitations et locaux attenants. N’hésitez pas à appeler immédiatement la brigade de gendarmerie de votre localité en cas de doute ou d’anomalie constatée afin que les contrôles puissent être faits rapidement et les éventuels cambrioleurs interpellés ou au moins dissuadés.

La gendarmerie nationale propose "l'opération tranquillité vacances" qui permet de faire surveiller une habitation non seulement pendant les vacances d’été mais aussi pendant les congés scolaires sur simple appel à la gendarmerie nationale de Condom. Des patrouilles seront alors effectuées régulièrement durant ces périodes. Avant votre départ, pensez à remplir le formulaire disponible auprès de votre brigade de la gendarmerie nationale afin de vous inscrire à "l’opération tranquillité vacances".

Des formulaires sont disponibles sur www.interieur.gouv.fr

Le domaine public

L'utilisation à des fins personnelles du domaine public, à savoir dépôts de toutes sortes, occupation des rues et trottoirs, pour travaux, est interdite sans une autorisation expresse du maire.

Les travaux sur les voies publiques doivent obligatoirement faire l'objet d'un arrêté de police du maire ou d'une autorisation de voie à demander en mairie.

Les coupes de haies et de gazon ne doivent pas être déposées sur le domaine public, elle doivent être déposées à la déchetterie de Montréal.

Les décharges sauvages

Toute accumulation d’ordures dans un endroit non prévu à cet effet est une décharge ou un dépôt sauvage. Le dépôt sauvage va d’une bouteille vide jetée délibérément au bord de la route, en passant par le tas de déchets divers menant sa vie discrètement au coin d’un bois ! Jusqu’aux sacs poubelles remplis de feuilles mortes que l’on ne prend pas la peine de vider ! En dépit de leur interdiction (articles R. 632-1, R. 635-8 et 644-2 du code pénal) nous trouvons encore aujourd’hui tout un tas de déchets là ou ils ne devraient plus être. Malgré les poubelles mises à disposition par la Mairie et la proximité de la déchèterie de Montréal, les dépôts d’ordures à même le sol, au pied même des containers, hélas. Un constat aussi désespérant que désagréable.

Pour mémoire la durée de vie des déchets dans la nature : une brique de lait : jusqu’à 5 mois, un journal (quotidien) : 3 à 12 mois. Un mégot de cigarette : de 1 à 2 ans. Un ticket de bus ou de métro : environ 1 an. Un gant ou chaussette en laine : 1 an. Un papier de bonbon : 5 ans. Un chewing-gum : 5 ans. Une canette en acier : 100 ans. Un pneu en caoutchouc : 100 ans. Une planche en bois (peinte) : 13 à 15 ans. une boîte de conserve : 50 ans. Un récipient en polystyrène : 50 ans. Un objet en polystyrène : 80 ans. Une boîte et canette en aluminium : 100 à 500 ans. Une pile au mercure : 200 ans. Un sac en plastique : 450 ans. Une bouteille en plastique : 100 à 1000 ans. Du verre : 4 à 5000 ans, etc. et la liste est longue!

Pininterest