French Dutch English German Spanish

Informations

Une histoire multi-centenaire

Chapitres :

Si Fourcés m'était conté...

Bastide Gasconne (ou plus vraisemblablement Castelnau selon certains éminents spécialistes) l'enceinte fortifiée de Fourcès est située dans le département du Gers, à une altitude de 88 mètres, dans le canton de Montréal-du-Gers, à 12 km de la sous-préfecture de Condom. Ce village féodal doit son originalité à sa forme circulaire. Son histoire et son architecture en font un des joyaux de L’Armagnac.

A la fin du premier millénaire, la seigneurie de Fourcés était une des plus importantes de Gascogne. La demeure seigneuriale occupait alors la place centrale actuelle (motte castrale entourée de fossés ou castellum) Fourcés et tout le territoire dépendant du château formait une seigneurie complète en ses droits militaires, judiciaires, fiscaux, vassaliques et ruraux. Une Charte de 1068 atteste l'existence de cette place forte située dans une boucle de la rivière Auzoue.

brigitte de fourcesC'est un peu avant l'an 1020, alors que s'ouvre une période bien difficile pour la principauté de Gascogne convoitée par la puissante Aquitaine, que se fait entendre la voix de Brigitte de Fourcés(*) épouse du puissant seigneur Guillaume de Fourcés et petite-fille du duc Guillaume de Gascogne, princesse courageuse qui tendit la lance à son époux et à son fils pour défendre la souveraineté de la Gascogne.
Brigitte et sa famille sont l'âme de la résistance gasconne face aux princes aquitains et à leurs tentatives d'annexion de la Gascogne, réussie en 1064, à l'issue de la sanglante "Bataille de La Castelle". En représailles, Bernard de Fourcés, fils de Guillaume et de Brigitte, dut abandonner son titre de comte de Gascogne au duc d'Aquitaine, prendre la robe monastique des bénédictins de Cluny et vivre à Saint-Mont, parmi les siens.

bataille de la castelle

Cent ans plus tard, la Gascogne devient anglaise lorsque Henri II Plantagenet, duc d'Aquitaine accède à la couronne d'Angleterre.

En 1279, le Traité d'Amiens fait passer l'Agenais et … Fourcés, aux anglais.

En 1324, le roi d'Angleterre Édouard II, alors en guerre contre Charles le Bel, se lie par paréage aux seigneurs de Fourcés et annexe la seigneurie à sa couronne en lui accordant des privilèges.
l'Agenais et Fourcés reviennent à la France après la guerre de Saint Sardos. Mais durant la "Guerre de Cent ans", Fourcés, cité "frontière" entre Aquitaine et Armagnac, change plusieurs fois de maître. Ainsi, Bertrand de Fourcés participe à la lutte, aux cotés du Roi d'Angleterre Édouard III, contre l'Ecosse révoltée.

En 1352, Guillaume et Jourdain de Fourcés guerroient auprès du roi de France. En 1378, Thomelin de Fourcés accompagne le Connétable Duguesclin lors de son expédition en Espagne.

C'est le 13 mai 1488 que Charles VII, roi de France, donne commission d'abattre le château de Fourcés pour "crime et félonie". Disparu de la motte castrale qu'il occupait alors au centre du village, c'est un autre Bertrand de Fourcés qui entreprendra, dès 1491, la reconstruction du château à son emplacement actuel.

chateau fources vue aerienne

D'Artagnan, mousquetaire du Roy

En savoir plus.

dartagnan